Réinscription nécessaire pour certains étudiants.
Les étudiants qui ont rempli le formulaire pour le Concours de Bourses SAÉ 2012 entre le 20 et le 24 août dernier sont priés de vérifier si leur demande est toujours active en suivant la procédure mise en place. Cette démarche est nécessaire en raison des conséquences de la panne informatique majeure survenue le 24 août dernier. Les Services aux étudiants sont désolés des inconvénients  que cette situation pourrait vous causer.


flecheBOURSES DU FONDS D'AMÉLIORATION À LA VIE ÉTUDIANTE (FAVE),
DE L'ACTION HUMANITAIRE ET COMMUNAUTAIRE (AHC) ET
DE L'ASSOCIATION GÉNÉRALE DES ÉTUDIANTES ET DES ÉTUDIANTS
EN ÉDUCATION (AGÉÉÉ)


Vous êtes engagé bénévolement sur le campus ou dans la communauté? Mettez en lumière vos actions en déposant votre candidature pour le Concours SAÉ de bourses d’engagement avant le 5 février à 16 h 30.



À l'UdeM,
on valorise l'engagement!
 

Accédez au formulaire


 

fleche Écoutez ce que les lauréats ont à dire pour être inspiré


Crédit vidéo : Charlotte Marchesseault

 

 

 

fleche Découvrez les lauréats des bourses d'implication SAÉ 2015

 

lauréats des bourses d'implication SAÉ
Crédit photo : Charlotte Marchesseault

 

De gauche à droite : Jean-Philippe Fortin, responsable de l’AHC, Louise Béliveau, vice-rectrice, Nicolas Daignault, Nicolas Cadet, Maeva Burel, Geneviève Dorval, Elizabeth Perez, directrice des ressources socio-économiques des SAÉ, Claire Benoit, directrice générale des SAÉ, Anne-Julie Lozeau, Louis-Nascan Gill, Sonia Arnold et Maude Bouchard



Anne-Julie Lozeau, met sa passion pour les arts de la scène au profit de personnes aphasiques en montant avec elles des ateliers de théâtre et d’improvisation. Cette étudiante en action communautaire est bénévole pour le Groupe relève des personnes aphasiques des Laurentides. Elle tient à mettre de l’avant les forces et les capacités de chacun et travaille d’arrache-pied pour présenter plusieurs créations par année. Anne-Julie partira en voyage au Vietnam au mois de mai et compte aller donner de son temps dans des organismes des régions qu’elle visitera. Elle accorde une grande importance au voyage responsable et estime qu’il est de son devoir de redonner aux gens qui l’accueilleront chez eux. Pour sa vision et son implication qui dépasse les frontières, Anne-Julie se voit décerner une bourse d’implication des SAÉ de 1000 $.

Nicolas Cadet, étudiant au 2e cycle en ophtalmologie,a mis sur pied le Groupe UdeM Haïti Glaucome en août 2014, qui a pour but de dépister le glaucome chez la population haïtienne, tant à Montréal qu’en Haïti. Il a organisé une journée de dépistage du glaucome au Centre communautaire de Montréal-Nord et a mené sa première mission médicale en Haïti, qui a permis de dépister le glaucome chez 630 personnes et de leur offrir des services médicaux gratuits. Nicolas a également offert plus de 30 présentations sur la santé dans son église et accompagne régulièrement des patients aveugles au Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain. De par son sens de l’initiative, son dévouement et son travail acharné, Nicolas se mérite une bourse d’implication des SAÉ de 1000 $.

Nicolas Daignault complète une maîtrise en relations industrielles. En plus d’être impliqué dans son programme d’études à titre de trésorier et de président de l’association étudiante, Nicolas est un passionné de baseball. L’année dernière, il a décidé de mettre en application certaines connaissances acquises à l’université au profit de Baseball Québec. Depuis janvier 2013, il est le représentant régional des arbitres à Montréal, où il est notamment responsable du développement des arbitres. Il a créé des outils de rétention en se basant sur des recherches universitaires et offre un meilleur encadrement aux jeunes arbitres. Pour son implication notoire dans sa communauté et plus particulièrement auprès des jeunes, Nicolas se mérite une bourse d’implication des SAÉ de 1000 $.

Maude Bouchard est étudiante au doctorat en neuropsychologie. Depuis 4 ans, elle donne de son temps à Suicide Action Montréal. Elle a joué plusieurs rôles au sein de l’organisation soit en intervenant directement auprès de personnes suicidaires, en offrant de la formation aux autres bénévoles ou en étant membre du CA. Membre de son association étudiante, Maude est aussi bénévole à l’Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, où elle évalue les dossiers de candidature pour l’octroi de bourses de rayonnement à des étudiants qui souhaitent participer à des congrès en recherche ou à des formations. Au printemps, elle sera coéditrice d’un numéro spécial sur le stress et le sommeil du Mammouth Magazine.Par la diversité de ses engagements et son implication soutenue, Maude se mérite une bourse d’implication des SAÉ de 1000 $.

En plus de compléter une maîtrise en anthropologie, Geneviève Dorval s’implique activement auprès du Comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe St-Charles. Grâce à ses travaux, elle a développé un outil qui permet de dresser un portrait de la surfacturation en santé, non seulement à Montréal, mais partout au Québec. Geneviève s’implique aussi dans le programme de jumelage interlinguistique de l’Action humanitaire et communautaire. Pendant son séjour d’études en Afrique du Sud, elle a animé des activités scolaires et sportives dans une école primaire défavorisée d’un bidonville. Par la valeur de son implication bénévole, tant au Canada qu’à l’international, Geneviève se mérite une bourse d’implication SAÉ de 1000 $.

Extrêmement impliqué sur le campus, Louis-Nascan Gill, étudiant au baccalauréat en psychologie, a occupé les postes de trésorier et de président de l’association étudiante de son programme d’études. Il s’est impliqué dans l’édition 2014 du « Psyshow » un spectacle de variétés, et est aussi réviseur pour le Journal sur l’identité, les relations interpersonnelles et les relations intergroupes. Avec l’Action humanitaire et communautaire, il participe au kiosque Écoute-Référence, afin de former des équipes de pairs-aidants sensibiliser les étudiants sur différentes problématiques de santé ou de santé mentale. Pour son apport à la vie étudiante de notre université, Louis-Nascan se voit décerner une Bourse d’implication des SAÉ de 1000 $ ainsi que le Prix de reconnaissance de l’engagement étudiant de 1000 $ également.

Fortement impliquée dans l’organisation de la Semaine interculturelle, Maeva Burel, étudiante en programme d’échanges au baccalauréat en géographie, a été très active dans la préparation des soirées d’ouverture et de clôture. Elle a aussi participé aux bazars d’automne et d’hiver tout en contribuant à la campagne des paniers de Noël. L’Action humanitaire et communautaire souligne donc la diversité de ses engagements et son implication soutenue et lui décerne le Prix bénévole de l’année d’une valeur de 300 $.

Sonia Arnold, étudiante en enseignement et adaptation scolaire au primaire, s’implique activement auprès d’un organisme venant en aide aux enfants, le Phare des Lucioles. Elle est la plus jeune membre à siéger au conseil d’administration. Ses études en enseignement lui permettent notamment d’apporter une vision différente aux discussions du conseil. Elle fait aussi partie de différents comités en plus de s’impliquer activement aux campagnes de financement. Pour son rôle actif et le soutien qu’elle apporte pour faire avancer la mission du Phare des Lucioles, Sonia se mérite une bourse de l’Association générale des étudiants et étudiantes en éducation de 500 $.